French

INFORMATIONS IMPORTANTES SUR IQOS

Bonnes pratiques de conversion aux produits sans fumée PMI

PMI propose divers produits sans fumée de qualité et scientifiquement validés qui constituent des choix préférables à l’usage continu du tabac. Nous pensons qu’à terme, nos produits sans fumée remplaceront les cigarettes.

  1. La cigarette est responsable de maladies graves et crée une dépendance. La meilleure décision qu’un fumeur puisse prendre est incontestablement d’arrêter complètement de consommer du tabac et des produits à base de nicotine.
  2. Les personnes mineures ne devraient pas consommer de tabac ni de produits à base de nicotine, sous quelque forme que ce soit.
  3. Les produits sans fumée de PMI sont destinés aux adultes qui continueraient autrement à fumer ou à consommer des produits à base de nicotine.
  4. Nous ne proposons pas de produits sans fumée aux personnes n’ayant jamais consommé de tabac ou de produits à base de nicotine ni aux personnes ayant cessé de consommer du tabac et des produits à base de nicotine. Nos produits sans fumée ne sont pas des alternatives à l’arrêt du tabac et ne sont pas conçus pour accompagner l’arrêt du tabac.
  5. Les produits sans fumée de PMI ne sont pas sans risques et contiennent de la nicotine, une substance qui crée une dépendance. Le passage à un produit sans fumée représente toutefois un choix préférable à la poursuite du tabagisme.
  6. Nous soutenons les adultes qui utilisent nos produits sans fumée tout au long de leur conversion en leur fournissant des informations et des conseils.
  7. Afin que les consommateurs puissent profiter pleinement des avantages des produits sans fumée, ils doivent procéder à un changement complet et abandonner définitivement le tabagisme.
  8. Nous communiquons aux consommateurs toutes les informations pertinentes quant à nos produits sans fumée.

 

Avertissements et instructions

Tabac et nicotine

  • Les sticks de tabac utilisés avec les appareils IQOSTM contiennent de la nicotine, substance qui crée une dépendance.
  • IQOS n’est pas sans risques. Le meilleur moyen d’éviter les risques médicaux liés au tabac et à la nicotine est de renoncer totalement au tabac et à la nicotine.
  • Certains utilisateurs de produits contenant de la nicotine peuvent ressentir des effets secondaires : douleurs abdominales, douleurs thoraciques, sensation d’étouffement, toux, difficultés respiratoires, étourdissements, sécheresse de la bouche, sécheresse de la gorge, gingivites, maux de tête, malaises, encombrement du nez, nausées, irritation de la bouche, palpitations, irritation de la gorge et vomissements.
  • Les personnes souffrant d’une cardiopathie ou présentant des facteurs de risques cardiaques, les diabétiques, les épileptiques et les personnes susceptibles de faire des crises convulsives ne doivent pas utiliser de produits contenant de la nicotine.
  • Les produits contenant de la nicotine ne doivent pas être utilisés pendant la grossesse et l’allaitement. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous pensez être enceinte, vous devez arrêter d’utiliser des produits à base de tabac et de nicotine.
  • L’arrêt du tabagisme, le passage à IQOS et ses sticks ou capsules de tabac ou le passage à d’autres produits contenant de la nicotine peuvent nécessiter une modification du dosage de certains médicaments (théophylline, clozapine, ropinirole, etc.). 
  • Pour savoir si vous pouvez utiliser IQOS compte tenu de votre état de santé, consultez votre médecin.

Utilisation des sticks ou des capsules de tabac

  • Utilisez uniquement :
    • IQOS 3 DUOTM ou des appareils plus anciens avec les HeatSticks,

N’utilisez jamais IQOS avec une cigarette ou des produits similaires. Vous risqueriez de vous blesser.

  • Ne modifiez jamais les HeatSticks. Vous risqueriez de vous blesser.

Avant toute utilisation d’un produit, les utilisateurs doivent lire les avertissements et instructions qui contiennent des informations importantes pour garantir le fonctionnement du produit en toute sécurité.

Avertissements et instructions pour IQOS 2.4+ 

Avertissements et instructions pour IQOS 3 MULTI 

Avertissements et instructions pour IQOS 3 DUO 

Usure de la batterie

Les appareils IQOS, y compris les supports, contiennent une batterie au lithium-ion. Cette batterie est un consommable qui s’use au fil du temps et de l’utilisation de l’appareil. Cette usure est un phénomène naturel qui se produit pour toutes les batteries rechargeables au lithium-ion. Avec le temps, les éléments actifs de la batterie accumulent de moins en moins bien l’énergie et la capacité maximale de charge se réduit, tout comme l’énergie disponible. Par ailleurs, les éléments actifs transmettent aussi de moins en moins bien l’énergie, et la batterie n’est plus assez puissante pour alimenter correctement les composants électroniques de l’appareil. Par conséquent, dans certains cas, le temps d’utilisation peut sembler plus court, le nombre de bouffées avec une charge complète peut être inférieur, la deuxième utilisation consécutive peut être plus courte ou impossible et certains des éléments de l’appareil peuvent ne pas fonctionner.

Une batterie étant un système chimique, il est important de maintenir la température dans une certaine plage pendant le chargement et l’utilisation, pour optimiser son fonctionnement et prolonger sa durée de vie. Votre appareil est conçu pour fonctionner dans une certaine plage de température, mais toute utilisation à des températures extrêmes accélérera l’usure de la batterie. Votre appareil est équipé d’un logiciel personnalisé qui contrôle les paramètres de charge afin de prolonger sa durée de vie. Les algorithmes peuvent prolonger la durée de vie de votre batterie, sans toutefois contrer l’usure normale des batteries au lithium. En cas d’utilisation à des températures extrêmes, la batterie de votre appareil s’usera plus vite. Même si vous n’utilisez pas votre appareil pendant un certain temps, la batterie contient des éléments chimiques qui se dégradent avec le temps. Pour ralentir ce processus, nous vous conseillons de charger votre appareil en respectant les températures recommandées, de veiller à ce qu’il ne reste pas déchargé pendant de longues périodes et d’utiliser l’adaptateur et les câbles de chargement fournis avec l’appareil conformément au mode d’emploi.

 

D’autres informations importantes sont données dans la FAQ . 

L’utilisation d’IQOS est-elle sûre/sans risques ? Non. Même si le remplacement total des cigarettes par IQOS est moins dangereux pour votre santé, IQOS n’est pas sans risques et délivre de la nicotine, substance qui crée une dépendance. Pour éviter les risques, la meilleure solution est de renoncer totalement au tabac et à la nicotine. Toutefois, il est plus sain d’adopter IQOS que de continuer à fumer.

La nicotine est-elle dangereuse ? La nicotine crée une dépendance. Toutefois, ce n’est pas la principale substance responsable des maladies liées au tabagisme. IQOS délivre aux utilisateurs à peu près autant de nicotine que les cigarettes. Nos études cliniques montrent que la quantité et le taux de nicotine absorbée lors de l’utilisation d’un stick de tabac avec IQOS sont comparables à ceux atteints en fumant une cigarette.

Comment mesurez-vous les émissions d’IQOS qui, selon vos affirmations, sont en moyenne inférieures de 95 % à celles de la fumée d’une cigarette 3R4F ? Nous affirmons qu’avec IQOS les émissions de substances nocives sont en moyenne inférieures de 90-95 % à celles de la fumée des cigarettes. Ce chiffre (90-95 %) rend compte de la réduction moyenne de la concentration de plusieurs substances nocives sur lesquelles des organismes de santé publique réputés – dont l’OMS et la FDA – ont appelé à agir, dans la vapeur de tabac produite par IQOS par rapport à la fumée d’une cigarette 3R4F. Le pourcentage exact dépend de la liste spécifique citée. Pour le calculer, nous collectons la vapeur de tabac et la fumée obtenues selon les paramètres de fumage Santé Canada Intense (volume de la bouffée : 55 ml, une bouffée de 2 secondes toutes les 30 secondes). La comparaison se fait à l’échelle d’un stick. La nicotine ne fait pas partie des substances prises en compte dans ces calculs..

Sur quelles données vous fondez-vous pour affirmer qu’il est moins dangereux de passer à IQOS que de continuer à fumer ? Nous nous fondons sur les données cliniques de PMI (nous avons mené 10 études cliniques auprès de milliers de participants aux États-Unis, Royaume-Uni, au Japon et en Pologne), sur les caractéristiques chimiques des aérosols et sur les résultats de 18 études non cliniques. Tout cela montre que, même si IQOS n’est pas sans risques, le remplacement total des cigarettes par IQOS est moins dangereux que la poursuite du tabagisme.

Comment mesurez-vous le nombre d’utilisateurs d’IQOS ? Nous nous appuyons sur les données et les estimations financières de PMI, les enquêtes auprès des utilisateurs d’IQOS et les études de marché commandées par PMI. Le nombre total d’utilisateurs est celui des utilisateurs d’IQOS pour qui les HeatSticks PMI représentaient au moins 5 % de la consommation quotidienne de tabac au cours des 7 derniers jours, et l’estimation du nombre de personnes ayant complètement arrêté de fumer des cigarettes est le nombre de personnes qui ont complètement arrêté de fumer des cigarettes et pour qui les HeatSticks PMI représentaient au moins 70 % de la consommation quotidienne de tabac chauffé au cours des 7 derniers jours.

Qu’est-ce que la cigarette 3R4F dont vous parlez ? C’est une cigarette mise au point de manière indépendante par l’université du Kentucky (États-Unis) à des fins de recherche scientifique. C’est un élément de comparaison fréquemment utilisé dans les recherches sur le tabac, qui permet de comparer les données des différentes études. Utilisées uniquement pour la recherche, les cigarettes 3R4F ne sont pas commercialisées.

Vous trouverez sur le site Internet et sur d’autres supports des informations destinées aux consommateurs sur les produits IQOS, provenant des sources suivantes :

IQOS apporte le même degré de satisfaction que la cigarette*.

* Source : étude clinique d’une durée de trois mois menée aux États-Unis et au Japon auprès de 160 fumeurs adultes en conditions réelles (ambulatoire).

Des études* ont montré que le degré de satisfaction des personnes étant totalement passées à IQOS est comparable à celui des personnes qui continuent à fumer des cigarettes.

* Source : étude clinique d’une durée de trois mois menée aux États-Unis et au Japon auprès de 160 fumeurs adultes en conditions réelles (ambulatoire).

IQOS laisse nettement moins de taches sur vos dents que les cigarettes. Attention : si vos dents sont déjà tachées, les taches ne disparaîtront pas quand vous passerez à IQOS.

* Source : étude non clinique menée par un laboratoire suisse avec un aérosol IQOS sur des dents humaines et les principaux matériaux utilisés pour la fabrication de prothèses dentaires. Cette étude n’ayant pas été menée en conditions réelles, les dents testées n’étaient pas exposées à d’autres substances tachantes comme le café, le thé ou le vin et cela peut influencer les résultats.

IQOS n’a aucune incidence négative sur la qualité de l’air intérieur*.

* Source : étude de PMI menée conformément aux normes ISO, simulant des situations réelles et fondée sur les valeurs limites d’exposition définies dans les directives existantes relatives à la qualité de l’air.

IQOS n’a aucune incidence négative sur la qualité de l’air intérieur*. Cela a été prouvé par des essais sur la qualité de l’air menés conformément aux normes internationales.

* Source : étude de PMI menée conformément aux normes ISO, simulant des situations réelles et fondée sur les valeurs limites d’exposition définies dans les directives existantes relatives à la qualité de l’air.

Les émissions nocives d’IQOS sont inférieures de 95 % à celles de la fumée des cigarettes*.

* Ce chiffre renvoie à la réduction moyenne des taux d’un certain nombre de substances nocives (excepté la nicotine) par rapport aux taux mesurés dans la fumée d’une cigarette de référence. Consultez la page Informations importantes sur IQOS.com.

Avec IQOS les émissions de substances nocives sont en moyenne inférieures de 95 % à celles de la fumée des cigarettes*. 

* Réduction des taux d’un certain nombre de substances nocives (excepté la nicotine) par rapport aux taux mesurés dans la fumée d’une cigarette de référence. 

IQOS émet nettement moins de substances nocives que les cigarettes.*

* Source : réduction moyenne des taux d’un certain nombre de substances nocives (excepté la nicotine) par rapport aux taux mesurés dans la fumée d’une cigarette de référence. Consultez la page Informations importantes sur IQOS.com.

Le remplacement total des cigarettes par IQOS est moins dangereux pour votre santé que la poursuite du tabagisme*.

* Source : ensemble de données disponibles comparant l’utilisation d’IQOS et la poursuite du tabagisme.
Adopter IQOS est moins dangereux que de continuer à fumer*.

* Source : ensemble de données disponibles comparant l’utilisation d’IQOS et la poursuite du tabagisme.

Le remplacement total des cigarettes par IQOS est moins dangereux pour votre santé que la poursuite du tabagisme. Les émissions nocives d’IQOS sont inférieures de 95 % à celles de la fumée des cigarettes*.

* Ce chiffre renvoie à la réduction moyenne des taux d’un certain nombre de substances nocives (excepté la nicotine) par rapport aux taux mesurés dans la fumée d’une cigarette de référence. Il ne signifie pas que les risques sont réduits de 95 % Consultez la page Informations importantes sur IQOS.com.

Adopter IQOS est moins dangereux que de continuer à fumer. Avec IQOS les émissions de substances nocives sont en moyenne inférieures de 95 % à celles de la fumée des cigarettes*.

* Réduction moyenne des taux d’un certain nombre de substances nocives (excepté la nicotine) par rapport aux taux mesurés dans la fumée d’une cigarette de référence. Ce chiffre ne signifie pas que les risques sont réduits de 95 %.

Avec IQOS les émissions de substances nocives sont en moyenne inférieures de 95 % à celles de la fumée des cigarettes*. Les données scientifiques disponibles jusqu’à présent montrent qu’adopter IQOS est probablement moins dangereux pour votre santé que de continuer à fumer.

* Réduction moyenne des taux d’un certain nombre de substances nocives (excepté la nicotine) par rapport aux taux mesurés dans la fumée d’une cigarette de référence. Ce chiffre ne signifie pas que les risques sont réduits de 95 %.

Nous disposons d’un vaste et solide ensemble de données cliniques montrant qu’il est moins dangereux pour la santé d’utiliser IQOS que de continuer à fumer.

* Source : ensemble de données disponibles comparant l’utilisation d’IQOS et la poursuite du tabagisme.

Comme toutes les autres, les cigarettes1 mg/à faible taux de goudron sont dangereuses pour la santé. Il est plus sain d’adopter IQOS. Le saviez-vous ? La combustion du tabac contenu dans toutes les cigarettes, y compris les cigarettes1 mg, dégage des substances nocives. La vapeur de tabac produite par IQOS contient en moyenne 95 % de substances nocives en moins que la fumée d’une cigarette de référence*. IQOS : une solution plus saine que la cigarette pour vous et tous les fumeurs adultes.

* Réduction moyenne des taux d’un certain nombre de substances nocives (excepté la nicotine) par rapport aux taux mesurés dans la fumée d’une cigarette de référence.

Il est plus sain d’adopter IQOS que de fumer*.

* Source : ensemble de données disponibles comparant l’utilisation d’IQOS et la poursuite du tabagisme.

IQOS ne produit pas de goudron. Parce qu’IQOS chauffe le tabac au lieu de le brûler, la vapeur de tabac produite est fondamentalement différente de la fumée d’une cigarette. C’est grâce à cette technique qu’IQOS ne produit pas de goudron et que sa vapeur de tabac contient en moyenne 95 % de substances nocives en moins*. Les données dont nous disposons montrent également qu’adopter IQOS est moins dangereux que de continuer à fumer. IQOS est une solution plus saine que la cigarette pour vous et tous les fumeurs adultes qui, autrement, continueraient à fumer.

* Réduction moyenne des taux d’un certain nombre de substances nocives (excepté la nicotine) par rapport aux taux mesurés dans la fumée d’une cigarette de référence. Ce chiffre ne signifie pas que les risques sont réduits de 95 %.

CONTRAIREMENT AUX CIGARETTES, IQOS NE PRODUIT PAS DE GOUDRON. 

Le goudron est le résidu issu de la combustion du tabac. IQOS n’en produit pas car il chauffe le tabac au lieu de le brûler. Le seul résidu généré par IQOS est un aérosol dont la composition est fondamentalement différente du goudron et qui contient nettement moins de substances nocives*. Adopter IQOS est moins dangereux que de continuer à fumer**.

* Réduction moyenne des taux d’un certain nombre de substances nocives (excepté la nicotine) par rapport aux taux mesurés dans la fumée de cigarette.     ** Source : ensemble de données disponibles comparant l’utilisation d’IQOS et la poursuite du tabagisme.

PAR RAPPORT AUX CIGARETTES, IQOS ÉMET PEU DE MONOXYDE DE CARBONE.

La combustion du tabac dégage de grandes quantités de monoxyde de carbone. Contrairement aux cigarettes, IQOS ne brûle pas le tabac et produit donc en moyenne 98 % de monoxyde de carbone CO en moins. IQOS émet aussi nettement moins de substances nocives que les cigarettes*.

* Source : Nous avons mesuré la concentration de plusieurs substances nocives (excepté la nicotine) sur lesquelles des organismes de santé publique réputés ont appelé à faire des études, et nous avons constaté en moyenne une réduction de 95 % par rapport à la fumée d’une cigarette.

Plus de 13,9 millions de fumeurs adultes ont arrêté de brûler du tabac et ont commencé à le chauffer grâce à IQOS*.

* Source : données et estimations financières de PMI, enquêtes auprès des utilisateurs d’IQOS et études de marché commandées par PMI. Chiffres datant de mars 2021. Utilisateurs d’IQOS ayant complètement arrêté de fumer des cigarettes et pour qui les HeatSticks PMI représentaient au moins 70 % de la consommation quotidienne de tabac chauffé au cours des 7 derniers jours.    

Il y a plus de 19,1 millions d’utilisateurs d’IQOS à travers le monde, dont 13,9 millions ont complètement arrêté de fumer des cigarettes.

* Source : données et estimations financières de PMI, enquêtes auprès des utilisateurs d’IQOS et études de marché commandées par PMI. Chiffres datant de mars 2021. * Utilisateurs d’IQOS pour qui les HeatSticks représentaient au moins 5 % de la consommation quotidienne de tabac au cours des 7 derniers jours. 

** Utilisateurs d’IQOS ayant complètement arrêté de fumer des cigarettes et pour qui les HeatSticks PMI représentaient au moins 70 % de la consommation quotidienne de tabac chauffé au cours des 7 derniers jours. 

Chaque jour dans le monde, des milliers de fumeurs adultes adoptent IQOS*.

* Source : Chiffres datant de mars 2021. Utilisateurs exclusifs de la technologie Heat-Not-Burn pour qui les HeatSticks PMI représentaient au moins 70 % de la consommation quotidienne de tabac chauffé au cours des 7 derniers jours. Données et estimations financières de PMI, enquêtes auprès des utilisateurs d’IQOS et études de marché commandées par PMI.    

Chaque jour dans le monde, des milliers de fumeurs adultes arrêtent de brûler du tabac et commencent à le chauffer grâce à IQOS*.

* Source : Chiffres datant de mars 2021. Utilisateurs exclusifs de la technologie Heat-Not-Burn pour qui les HeatSticks PMI représentaient au moins 70 % de la consommation quotidienne de tabac chauffé au cours des 7 derniers jours. Données et estimations financières de PMI, enquêtes auprès des utilisateurs d’IQOS et études de marché commandées par PMI.    

La majorité des fumeurs qui adoptent IQOS arrêtent complètement de fumer des cigarettes*.

* Source : données et estimations financières de PMI, enquêtes auprès des utilisateurs d’IQOS et études de marché commandées par PMI.

IQOS est le produit n° 1 sur le marché du tabac chauffé*.

* Source : Estimation globale de PMI fondée sur le total des ventes des produits chauffant le tabac, février 2021 (hors Chine et États-Unis).